Pourquoi l’orthographe est-elle si importante ? – Première partie

Facebook_infographie_FR_470x246

À l’ère du numérique, les affaires sont souvent conclues du tac au tac par des messages rédigés sur des écrans minuscules. Mais si votre orthographe est fantaisiste, vous risquez de paraitre moins crédible et intelligent que vous ne l’êtes en réalité.

Avec des écrans de plus en plus petits et une pression de plus en plus grande pour répondre rapidement aux emails et aux messages des réseaux sociaux, les fautes de frappe peuvent se multiplier ou, pire encore, la correction automatique peut insérer des mots inappropriés.

Si certaines fautes d’orthographe sont anodines et amusantes, la plupart d’entre elles ne le sont pas. Une simple faute, en plus de nous ridiculiser ou de nous fait perdre de notre crédibilité, peut aussi créer la confusion, occasionner une perte de clarté et de sens et, dans des cas extrêmes, coûter des millions à cause de ventes et de missions manquées. Les fautes d’orthographe ont le don de saper les relations avec la clientèle, voire d’anéantir vos chances de trouver le grand amour en ligne.

Mais si personne n’est à l’abri de faire des fautes d’orthographe et que la technologie les banalise (langage SMS, vous voyez ?), cela signifie-t-il que l’orthographe n’a plus aucune valeur ? Les fautes d’orthographe sont-elles admissibles ?

Correction automatique : une partie du problème

Les outils de vérification d’orthographe semblent apporter la réponse, alors qu’ils sont à l’origine d’un nouveau problème.

Une comparaison des erreurs commises dans des dissertations d’étudiants américains, effectuée sur une longue période, a montré que les fautes d’orthographe étaient le problème le plus courant. Mais aujourd’hui, la nouvelle erreur la plus répandue est l’utilisation du « mauvais mot ». La correction automatique « corrige » parfois l’orthographe en insérant un mot différent du mot voulu à l’origine. Si le texte n’est pas relu, l’erreur générée par le logiciel passe inaperçue.

Cela peut engendrer de multiples erreurs drôles, ou regrettables – par exemple quand la Maison Blanche, dans un communiqué de presse officiel, appelle à la « pêche » au Moyen-Orient (et non à la paix, « peach » ayant remplacé « peace »).

Les nouvelles technologies, comme la fonction Siri d’Apple, contribuent également à l’apathie croissante envers l’orthographe.

Avant, les textes écrits étaient relus et corrigés pour éliminer les erreurs ; aujourd’hui, les contenus en ligne sont publiés très rapidement, souvent avec des erreurs.

Nous avons tendance à considérer que les contenus publiés sur Internet sont éphémères alors qu’au contraire, ils restent. Il arrive qu’ils soient lus des années après leur publication.

Voici les 10 mots les plus souvent mal orthographiés en anglais !

Infographic_FR

Espérons que vous retiendrez ces exemples pour ne plus commettre d’erreur la prochaine fois.

DEVENEZ UN(E) EXPERT(E)
Découvrez nos cours de langue et faites d’une pierre deux coups en révisant votre grammaire et vos compétences linguistiques !

À bientôt pour la deuxième partie !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>