Maîtriser l’anglais pour un meilleur salaire

Prix des cours de languesD’après une récente étude, le Maroc aurait du souci à se faire quant à son niveau d’anglais. En effet, il se voit classé 45ème sur les 60 pays concernés. Globalement, cette enquête montre que les pays du Moyen-Orient et d’Afrique du Nord ont une faible maîtrise de l’anglais.

Ce classement est établi sur base de l’indice EPI (English Proficiency Index), qui analyse le niveau de compétence moyen en anglais pour les adultes à partir de données provenant de deux tests d’anglais que passent plusieurs milliers de personnes chaque année.

Si le Maroc est bien classé 3ème dans la région MENA[1], après les Émirats Arabes Unis et l’Égypte, les Émirats ne restent que 36èmes mondiaux. La région entière semble ainsi rester en retrait en matière des compétences linguistiques.

Cette étude fait également ressortir les liens entre les compétences en anglais et des facteurs de prospérité économique. En effet, une bonne maîtrise de l’anglais coïnciderait avec une augmentation des exportations par habitant. Elle entraînerait aussi une hausse des salaires, et permettrait aux bons locuteurs de l’anglais d’accéder à des postes plus élevés et ainsi d’augmenter leur niveau de vie.

D’après l’analyse, « le rapport entre le commerce de services et le niveau d’anglais est encourageant pour les pays qui constatent que les investissements visant à améliorer le niveau d’anglais de la population ont un impact structurel profond sur leur économie. » Le Maroc se trouvant actuellement au cœur du processus de développement économique qui vise à passer à une économie de services, l’anglais apparaît donc comme un outil indispensable de cette transition.

Enfin, selon l’indice de facilité à faire des affaires établi par la Banque Mondiale, un niveau d’anglais plus élevé, dans les pays non anglophones, serait un facteur favorable aux affaires. Mieux encore, il favoriserait l’entrepreneuriat. Les pays mettant en exergue l’enseignement de la langue anglaise créeraient ainsi un climat propice aux entreprises et aux investissements.

Si le Maroc veut stimuler l’entrepreneuriat et créer un environnement favorable aux affaires et au développement économique, il doit dès à présent relever le défi de l’anglais. Il est donc primordial d’encourage les pays en développement à accorder plus d’importance à l’enseignement de l’anglais. De nombreuses solutions existent aujourd’hui au Maroc et dans toute la région MENA. Des organismes comme Altissia proposent des formations linguistiques en ligne qui permettent à chacun d’améliorer ses compétences en langues étrangères, et de les mettre ainsi au service de leur développement personnel, d’une meilleure qualité de vie et du progrès de l’économie.

Ne tardez plus, demandez un devis gratuit.



[1] Middle East North Africa

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>