Définition d’anglicisme et anglicismes utilisés fréquemment

Définition des anglicisme les plus courantQue ce soit en cours d’anglais ou dans la vie de tous les jours, nous sommes environnés d’anglicismes. Mais y faisons-nous vraiment attention ? Pour déceler ces petites perles, commençons tout d’abord par rappeler la définition d’anglicisme.
Il s’agit d’un emprunt à la langue anglaise, c’est à dire de l’introduction en français courant d’un mot anglais, qui est employé comme tout autre mot français : il est conjugué à la française s’il s’agit d’un verbe, ou mis au pluriel s’il s’agit d’un adjectif ou d’un nom commun.

La liste des anglicismes les plus courants:

On trouve en français tellement d’anglicismes qu’il peut être bon de faire une liste anglicismes avec les expressions les plus fréquemment utilisées. La première de ces expressions est le « prime-time » : il s’agit d’une heure de grande écoute. Les « airbags » désignent les coussins d’air qui s’ouvrent dans un véhicule pour préserver le conducteur et les passagers d’un choc. On utilise le mot « afterwork » pour parler d’un pot après le travail. Le verbe « checker » est employé à la place de « vérifier« . Le « marketing » est un terme qui remplace la « mercatique » en français. Un autre exemple anglicisme : le « one-man-show« , pour un spectacle donné par un seul artiste. « Has been » signifie que l’heure de gloire est passée. Le « best of » est la compilation des meilleurs moments. Un « thriller » est un film d’angoisse, là où un « sponsor » fait référence à un mécène et qu’un « remake » est une nouvelle adaptation d’une œuvre. Un « squatteur » est un occupant illégal, un « story board » un scénario de préparation, un « best-seller » un succès en librairie et une « garden-party » une fête en plein air.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>