62e édition de l’Eurovision : « Celebrate Diversity »

Eurovision_facebook_banner

Créé au lendemain de la guerre pour rassembler et renforcer les liens entre les peuples européens, le Concours Eurovision divise aujourd’hui plus que jamais ! Certains se passionnent pour cet évènement, d’autres… beaucoup moins.

Renforcer les liens, vous avez dit ?

Faits intéressants

  • Nombre de pays participants en 1956 : 7
  • Nombre de pays participants en 2017 : 43
  • Regardé par des millions de téléspectateurs sur les 5 continents (Asie, Amérique, Afrique, Europe et Océanie).
  • L’un des plus anciens programmes télévisés au monde.
  • L’un des concours musicaux les plus importants jamais organisés.

Multiculturalité, langues locales et prédominance de l’anglais

L’Eurovision est un outil de promotion des cultures et des langues locales grâce aux touches folkloriques. Toutefois, l’anglais reste la langue la plus parlée en Europe et s’impose clairement pour toucher un public plus large et augmenter les chances d’obtenir des votes.

Ainsi, cette année, parmi les 43 pays participants, 36 ont choisi de participer au concours avec une chanson exclusivement en anglais. Seuls 4 pays – le Portugal, l’Italie, la Hongrie et le Bélarus – seront représentés par une chanson rédigée dans leur langue, tandis que 3 autres pays – la France, l’Espagne et la Croatie – présenteront une chanson écrite à la fois dans leur langue locale et en anglais.

Cette année, les demi-finales auront lieu les 9 et 11 mai et la finale se déroulera le 13 mai.

Étant donné la prépondérance de l’anglais dans cette émission, cela vaut la peine de l’apprendre.

Améliorez vos connaissances en anglais avec notre cours de langue gratuit, valable pendant 24 heures. 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>